On peut trouver une grande variété de portes d’intérieur. Les critères de choix passent par les matériaux de portes, la serrurerie et le type de porte. En tout cas, il est très facile de se perdre avec tous les modèles qui existent. Si vous êtes en train de construire ou de rénovation, ce guide vous aidera sûrement à faire le tri dans les différents types de portes et à trouver le modèle qui vous conviendra.

Les types d’ouverture d’une porte d’intérieur

Les différents types de porte d'intérieur

On recense 3 principaux modes d’ouvertures pour une porte d’intérieur : l’ouverture battante, celle coulissante et celle pliante.

La porte battante

La porte battante est le modèle le plus utilisé. Elle se compose d’un ou de deux vantaux et peut s’ouvrir soit à gauche soit à droite. Si la poignée se situe à droite, alors l’ouverture s’effectue donc à gauche et vice versa. Son fonctionnement est simple, son ouverture se base sur un axe vertical par le biais de gonds ou paumelles fixés au bâti. Pour plus d’élégance, il est possible de partir sur une porte battante affleurante ou invisible.

La porte coulissante à galandage

La porte coulissante est le meilleur choix pour gagner de la place puisqu’elle ne nécessite aucun espace de débattement. Quant à la porte coulissante à galandage, elle est synonyme d’esthétisme du fait qu’elle s’intègre à la cloison et soit totalement invisible. Elle est particulièrement recommandée pour les personnes en perte d’autonomie ou à mobilité réduite. Pour l’installation, il existe des kits qu’il suffit d’assembler une fois sur place.

La porte pliante

La porte pliante dispose du mode d’ouverture le plus commode de tous. Elle est constituée de plusieurs battants qui ont la particularité de pouvoir se replier sur eux-mêmes. Puis, l’ensemble est fixé à un rail et avec un système de fermeture par clip ou serrure. Étant donné qu’il n’y a pas de débattement, ce type de porte offre un gain de place considérable. Aussi, le processus d’installation est simplifié à condition de suivre minutieusement la notice de pose.

Quel matériau pour la porte d’intérieur ?

Lorsqu’on choisit une porte d’intérieur, la question du matériau se pose certainement. Généralement, vous avez le choix entre la porte en bois, en aluminium ou en verre.

Contrairement aux idées reçues, la porte en bois est idéale pour fermer vos intérieurs. Elle est conçue à partir d’un matériau noble, chaleureux et robuste. De plus, le bois a l’avantage d’être très économique à l’achat et le choix des essences est très large (sapin, hêtre, etc.). Grâce à ce matériau, votre porte affichera un bon niveau d’isolation et de résistance face à toutes les épreuves. Autres avantages : le bois admet une large possibilité de personnalisations et un vaste choix de coloris. Il faut seulement envisager de le traiter au préalable contre les insectes.

Quant à la porte en aluminium, elle est malléable, légère et permet d’obtenir un rendu original. L’aluminium est un matériau aux multiples qualités. Il est possible de le coupler avec d’autres matériaux comme le verre ou le bois pour plus d’originalité. En terme de résistance, les portes en alu sont beaucoup plus performantes et plus durables. Elles peuvent aisément supporter les fortes intempéries et les expositions solaires. Elles ont le chic pour s’adapter à toutes les dimensions de porte d’intérieur. Le seul souci c’est que l’aluminium affiche une mauvaise isolation. Heureusement, les menuiseries en alu sont actuellement pourvues de joints à rupture de pont thermique.

Enfin, la porte en verre est connue pour son aspect discret et son prix d’achat abordable. Elle est transparente ce qui laisse la place de la lumière. C’est la meilleure solution pour bénéficier d’une bonne performance d’isolation autant thermique qu’acoustique. Mais surtout, elle permet de rendre la pièce plus aérée et lumineuse.