Si la motorisation de portail restait auparavant comme un signe de richesse. Aujourd’hui, elle est plus démocratisée puisque de plus en plus de propriétaires s’équipent d’un portail automatique. Nombreuses sont les raisons qui poussent à motoriser le portail, notamment les avantages que cela procure. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la motorisation de portail.

Les avantages de la motorisation de portail

En équipant le portail d’une motorisation, il est évident qu’on peut profiter de nombreux avantages. En effet, on n’est désormais plus obligé de dépenser du temps et de l’énergie à pousser un portail manuel. Autrement dit, un portail automatique permet de profiter de plus de confort et de gagner du temps. Il n’est plus nécessaire de sortir de la voiture pour ouvrir ou refermer le portail, une simple pression sur le bouton de la télécommande suffit pour actionner l’ouverture ou la fermeture. Outre le confort et le gain de temps considérable, la motorisation de portail permet également de profiter d’une sécurité optimale. Effectivement, le fonctionnement de la télécommande est régi par codage, donc, seul celui qui dispose du dispositif de contrôle a la possibilité d’ouvrir et de fermer le portail. Par ailleurs, il est possible de renforcer la motorisation par un contrôle d’accès tel qu’un interphone ou une alarme.

Comment choisir une motorisation de portail ?

Le choix d’une motorisation dépend, premièrement, du type de portail. Il peut s’agir d’un portail battant ou d’un portail coulissant. Outre le type de portail, il y a aussi d’autres paramètres importants. Ainsi, il sera indispensable de prendre en compte la performance du moteur. Cela dépendra notamment de sa fréquence d’utilisation. Une motorisation puissante sera sollicitée pour un portail qu’on utilise plusieurs fois en une journée. Après la performance, l’esthétique est également un point important. Effectivement, il existe des automatismes de portail discrets, qui restent invisibles de l’extérieur. Cependant, il ne faut pas oublier de penser au budget puisque le futur achat en dépendra.

Les motorisations pour portail battant

Pour un portail battant, 5 types de motorisation sont disponibles. Il y a la motorisation à bras articulés qui fonctionne à la manière des bras humains. Il est assez encombrant, donc ne convient pas pour un petit espace. Cependant, il s’agit d’un modèle performant. De plus, les bras articulés sont adaptés pour un portail déjà existant puisqu’il suffit de fixer chacun des bras sur chaque vantail. La motorisation à vérins aussi se fixe sur chaque vantail du portail. C’est le modèle le plus puissant, mais il est plus adapté pour les portails massifs et de grande dimension. La motorisation enterrée représente le meilleur choix si l’on recherche la performance et la discrétion. Le problème avec ce modèle est que son installation demande beaucoup de travaux de maçonnerie vu qu’on l’enterre sous les piliers.

Motorisation de portail : ce qu'il faut savoir

La motorisation intégrée offre également cette possibilité de profiter pleinement de l’esthétique du portail. En effet, comme son nom l’indique, les moteurs sont directement intégrés dans les piliers. En optant pour ce modèle, vous devrez donc remplacer le portail. Enfin, la motorisation à roue, le moins cher et le plus pratique. Des roues motorisées qu’il suffit de fixer sur chaque vantail du portail. De plus, si les autres moteurs nécessitent l’arrivée d’une tension de 220 à 230 V, la motorisation à roue fonctionne avec une tension de 24 V.

Les motorisations pour portail coulissant

Pour le portail coulissant, il existe deux types d’automatisme : le système rail au sol et le système autoportant. La motorisation avec rail au sol nécessite donc l’installation d’un rail qui servira de guide aux roues du portail. La structure est entraînée par un moteur à crémaillère. Ce type de motorisation est privilégié pour sa performance, en plus, il ne demande pas beaucoup d’entretien. L’automatisme à rail au sol est le plus adapté aux portails lourds et de grande taille. En ce qui concerne la motorisation autoportante, elle est réservée aux portails légers. Effectivement, avec ce système, le portail est suspendu et autoporté par une crémaillère. Ce système est également utilisé lorsqu’il est impossible d’installer des rails au sol.