Pour ceux qui sont soumis à un niveau sonore élevé, il est impératif d’utiliser de bons outils pour apporter une isolation phonique plus performante. C’est notamment le cas pour les citadins ou ceux qui habitent en bord de route. Mais quoi qu’il en soit, tout le monde doit avoir une isolation phonique correctement réalisée chez soi. Ce qui implique que le choix du vitrage est à prendre avec beaucoup de considération. Nous allons vous aider à mieux choisir.

Un meilleur vitrage pour une meilleure isolation phonique

En règle générale, la base est de choisir un double vitrage si vous voulez avoir une isolation optimale chez vous. Par la suite, d’autres paramètres sont à prendre en compte pour avoir le vitrage idéal. En premier lieu, l’épaisseur de chaque vitre est importante parce que c’est ce qui va permettre au vitrage d’être assez résistant et performant. En outre, il faudra aussi considérer l’espace entre chaque vitre. Surtout, le fait de connaitre le contenu de cet espace en question est primordial parce qu’il peut s’agir d’un gaz ou des films intercalaires.

Par ailleurs, sachez que pour accroitre ce niveau d’isolation acoustique, il est possible d’ajouter un feuilletage acoustique sur le vitrage.

Les normes à connaitre

Comme pour le cas de l’isolation thermique, l’isolation acoustique est également encadrée par des normes qu’il faudra bien connaitre avant de choisir le vitrage. En l’occurrence, la capacité du vitrage à réduire le bruit est classée par la certification CEKAL AR (Acoustique Renforcé). Prenons un exemple : un vitrage AR 1 réduit le niveau sonore de 25 à 28 décibels et un vitrage AR 3 est capable de réduire le bruit de 31 à 32 décibels.

Pour comprendre ces chiffres, voici quelques explications : dans un environnement très calme, on peut constater 35 à 45 décibels. Puis, dans une rue à faible passage auto ou dans un quartier piéton, c’est de 45 à 60 décibels. Après, dans une rue avec une circulation assez mouvementée (avec klaxon), 65 à 79 décibels, et avec des trains, scooter, avion ou sur une autoroute, c’est de 80 à 110 décibels.

Choisir le vitrage

Pour un particulier, faire le choix du vitrage de ses fenêtres n’est jamais une mince affaire, surtout en considérant tous ces paramètres à tenir en compte. Certes, les recommandations de se tourner vers le double vitrage sont fréquentes, mais cela n’aide pas toujours lors de l’achat. C’est la raison pour laquelle est vaux mieux confier la tâche à un professionnel capable de maitriser le sujet. Ainsi, vous devez directement guider vers le produit adapté à votre situation.

Puisqu’il s’agit de renforcer l’isolation acoustique de la maison, vous serez amené à fournir des explications concernant votre environnement avoisinant. De ce fait, il est impératif de considérer tous les facteurs qui peuvent accentuer la perturbation sonore dans votre emplacement. En outre, il est également nécessaire de prévoir un budget correspondant au vitrage adapté à votre situation. Donc, prenez le temps de réaliser un comparatif avant de prendre votre décision.